Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 09:52

La CFDT ne signera pas le PV des NAO estimant encore une fois que cela permet à Décathlon de n’augmenter qu’une petite partie des salariés puisqu’une grande majorité est au SMIC ou très proche.

Il est regrettable que 3 organisations syndicales (CFTC, UNSA/SNAD et FO) ont décidé d’accompagner la Direction dans ses revendications (rien n’a été retenu des revendications communes).

 

L’augmentation sera donc de l’équivalent du SMIC, soit 21€00 brut…

 

Durant ces négociations la Direction a même proposé pour les entrepôts de pouvoir obtenir une prime supplémentaire en contre partie de pouvoir modifier les plannings des salariés dans un délai de 3 jours : inacceptable !

 

Vous trouverez ci-dessous la lettre envoyée à la Direction expliquant pourquoi nous n’avons pas signé ainsi que le PV des NAO :

 

 

« la CFDT ne signera pas les accords NAO 2011, en effet concernant les salaires, l'augmentation collective ne se fait pas à tous et va à l'encontre de l'accord sportif satisfait qui stipule un non gel des salaires(de plus une grande majorité des salariés sont au smic...), la revalorisation des coefficients ne se fait que pour les personnes évaluées en 2011 et est en dessous de la moyenne France(votre grille ci-dessous):

 

 

coefficient

 

 

 

Total

Employé

130

Salaire de base moyen

 

 

1344

 

140

Salaire de base moyen

 

 

1367

 

150

Salaire de base moyen

 

 

1406

 

160

Salaire de base moyen

 

 

1471

 

170

Salaire de base moyen

 

 

1551

 

180

Salaire de base moyen

 

 

1588

 

190

Salaire de base moyen

 

 

1672

 

"en principe le Code du travail prévoit l’interdiction d’une différence de salaire en raison de l'origine, du sexe, des mœurs, de l'orientation sexuelle, de l'âge, de la situation de famille ou de la grossesse, des caractéristiques génétiques, de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation ou une race, des opinions politiques, des activités syndicales ou mutualistes, des convictions religieuses, de l'apparence physique, du nom de famille ou en raison de l'état de santé ou du handicap."

 

y a t il une réelle objectivité sur les salaires et l'évaluation de fin d'année?

concernant le temps de trajet, avec votre système actuel, des salariés font 7, voire 10H00 de trajet et enchainent une formation derrière de 7h00 ou 8H00 soit une présence effective de plus de 10H00, augmentant le risque d'accident de trajet.

enfin, il n'y a rien sur l'égalité Hommes/Femmes qui reste un problème récurrent sur le collège cadres. »

 

 

PROCES VERBAL D’ACCORD

Négociation Annuelle Obligatoire
7 et 13 janvier 2011

 

 

En vertu de l’art L 2242-1 du Code du travail, la direction a convoqué les organisations syndicales en vue de la négociation annuelle 2011 le 25 octobre 2010.

 

Une première réunion a eu lieu le 4 novembre 2010  afin de déterminer ensemble les informations que la direction remettrait aux membres des délégations syndicales, la date de cette remise ainsi que le lieu et le calendrier des réunions ultérieures.

 

Il a été convenu que la négociation ait lieu les 7 et 13 janvier 2011 à Lyon.

 

Conformément aux obligations légales, la négociation a porté sur les salaires, rémunérations et avantages sociaux, la durée effective et l'organisation du temps de travail, les questions relatives à l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

 

A l’issue de la présentation des revendications, des discussions, des réponses apportées et des négociations, un accord a été trouvé sur les points suivants :

 

-    Les collaborateurs non bénéficiaires de l’augmentation du SMIC en janvier 2011 bénéficieront de la généralisation de cette augmentation en euros.

Cette généralisation sera effective sur la paye du mois de mars 2011 et sera rétroactive au 1er janvier 2011.

Cette mesure ne s’appliquera pas aux cadres rémunérés au dessus de la tranche A (en 2011 : salaire au moins égal à 2946€ par mois).

 

-         Revalorisation des  minima internes des coefficients 160 (passage de 1332€ à 1410€), 170 (passage de 1351€ à 1430€) et 180 (passage de 1356€ à 1500€) ;

Revalorisation des niveaux de professionnalisme des employés : les employés évalués « séniors » en 2011 percevront au minimum un salaire de base de1430€ ; les employés évalués « professionnels » en 2011 percevront au minimum un salaire de base de1530€.

 

-         Suppression de la déduction de l’inflation dans le calcul des primes mensuelles sur le chiffre d’affaires, à concurrence de 1,6%.

 

-         Pour le calcul des primes mensuelles en magasin, intégration pour 2 ans du chiffre d’affaires internet des clients encartés au-delà de 0,7%, et cela même si le rayon est lui-même en régression.

 

 

 

Le présent accord sera applicable aux sociétés Décathlon SA, Décathlon SAS, Sepromont et Promilès.

 

Il sera établi en un nombre suffisant d'exemplaires pour remise à chacune des organisations syndicales signataires. Il sera déposé auprès de la Direction Départementale de Villeurbanne, et auprès du greffe du conseil de prud’hommes de Lyon.

 

 

 

A Bron, le 11 février 2011                             

 

 

Pour les Organisations Syndicales :

           

Pour la CGT                                       Pour la CFDT

                                                          

 

Pour la CFTC                                     Pour la FEC CGT-FO

                       

 

Pour Le SNAD-UNSA                       Pour la CFE-CGC

                      

 

 

Pour la Direction :                                                      

Jean François MASSE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans NEGOCIATIONS ANNUELLES
commenter cet article

commentaires