Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 13:09

La Direction a obtenu de la CFTC (confédération française des travailleurs chrétiens) et du SNAD (syndicat national autonome Décathlon) le maintien du forfait jour pour les cadres,  ce qui aura pour effet l'impossibilité de vous faire payer vos heures supplémentaires en fin de mois !


La CFDT regrette que ces 2 organisations syndicales fassent alliance, une nouvelle fois, avec la Direction sur un accord qui sera surtout favorable à l'entreprise.


Cette négociation a été ouverte grâce aux actions juridiques engagées par la CFDT et des salariés, mais malheureusement ces 2 organisations syndicales n’ont pas su saisir l’opportunité de négocier une réelle avancée sociale, rôle d’un syndicat majoritaire.


La CFTC a communiqué que vos journées de 15 h 00 seront terminées (ce qui est faux !)  grâce à cette signature. Il est inadmissible qu'une organisation syndicale reconnaisse l'exploitation des salariés pendant plus de 10 ans et qu'elle n'ait pas entamé de procédure juridique contre Décathlon.

 

13923771-l-39-homme-enchaine-detenu-rendu-3d


Seule la CFDT et la CFE/CGC ont saisi les tribunaux.


En début de négociation, la CFDT, suivie par la CFTC, demandait un salaire minimum de 3 031 € 00 brut, correspondant au minimum du plafond de la sécurité sociale, le SNAD, 2 700 € 00 brut. Tout ça pour céder à une augmentation brute de 100 € 00…en 2 fois !!!


La CFDT a aussi proposé, pour ceux qui le souhaitaient, de repasser Agent de maîtrise à 35 H 00 avec le salaire actuel : refus catégorique de la Direction ! 


Pourquoi la CFDT n'a pas signé cet accord :  


1/ impossibilité pour les cadres de pouvoir déclarer leurs heures réelles sur un planning,  mais ils doivent dans la productivité se déclarer hebdomadairement 35 h 00 ! (revendication de la CFDT : pointeuse pour tous !)  

2/ le salaire minimum de 2 157 € 00 brut pour un minimum de 50 h 00 (soit à peine plus du smic horaire) de travail hebdomadaire et en dessous de ce que prévoit la convention collective soit 13 € 41/h pour un coefficient 320 ! 

3/ une couverture horaire hebdomadaire qui serait de 66 h 00 (revendication CFDT depuis des années : les magasins sont ouverts aux clients 66 h 00/semaine) mais cette couverture ne sera vérifiée qu'annuellement !!!...  

4/ permanence : vous ne serez effectivement plus (en théorie) permanent le lendemain  pour soi disant garantir les 11 h 00 de repos,  mais vous serez toujours "invité ou forcé" à venir quand même à l'ouverture magasin pour la mise en rayon, inventaire...de plus cette disposition ne sera effective que dans 6 mois !!!  

La Direction et les signataires valident que pendant 6 mois des cadres pourront encore ne pas avoir leurs 11 h 00  de coupure...  

 5/ les entretiens dans un bureau continueront et la culpabilisation que vous ne puissiez pas vous "organiser" dans votre rayon sera toujours bien présente. (La CFDT souhaitait donner la possibilité, aux personnes en difficultés, de se faire assister par un représentant du personnel de leur choix). 

6/ vous travaillerez 1 jour supplémentaire soit 218 jrs : l'accord de 2002 prévoyait 217 jrs avec 30 demies RTT,  ensuite il vous a été enlevé 2 demies RTT pour la participation à la journée de solidarité...  

Cet accord permet surtout à Décathlon de payer au minimum ses cadres, qui n'ont aucune autonomie entre autres pour la signature d'un contrat et devront attendre que le/la Directeur/trice accepte de signer,  mais en attendant,  le travail devra être fait coûte que coûte... et les augmentations de base horaire des vendeurs/ses et Hôtes/ses seront refusées sous prétexte que les cadres peuvent combler… 

Nous rappelons que la Direction a annoncé pour 2015,  500 responsables de rayon en moins...Si vous vous sentez visés,  contactez-nous.  


 cfdtdecathlon@hotmail.fr


pour voir l’accord, faites un copier/coller du lien ci-dessous :


https://dl.dropboxusercontent.com/u/4426322/accord%20cadre%20forfait%20jour%202013/ACCORD%20TEMPS%20DE%20TRAVAIL%20DES%20CADRES%2031%20juillet%2013.pdf

 

 

Repost 0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 15:30

c'est la somme annoncée par la Direction que les actionnaires se sont reversés sur l'exercice 2012!

rappelez vous,  2010= 100 000 000€00,  2011= 200 000 000€00...

 

14013347-billets-de-cent-dollars-qui-volent-dans-l-39-air

 

l'entreprise change t elle socialement???...un résultat obtenu par de la précarité, des bas salaires, un effectif CDI qui n'évolue guère(entre 2009 et 2012,  équivalent de 2 cdi temps plein en plus sur la France malgré un grand nombre d'ouverture et d'agrandissement...)???...

 

il serait prévu en contre partie pour les salariés une prime exceptionnelle de 50€00 brut pour un temps plein,  prorata pour les temps partiels!!!!

 

c'est aussi ça l'idée que l'on peut se faire du partage dans la 5 ième entreprise de France où il ferait bon vivre...

 

des questions: cfdtdecathlon@hotmal.fr

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans DIVIDENDES
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 17:25

La Direction a attendu 2 mois pour convoquer les Organisations Syndicales et n'a pas souhaité donner la possiblité aux salariés de profiter du débloquage exceptionnel pouvant aller jusqu'à 20 000€00

 

La somme proposée par la Direction est de 3 000€00 brut en début de scéance...

 

Ultimatum de l'entreprise qui a rappelé en début de scéance que si il n'y avait pas de signature, il n'y aura aucun débloquage possible!

 

La Direction a rappelé que cet argent placé sur Oxyval permet à l'entreprise de pouvoir continuer à investir et que si le débloquage était trop important,  cela obligerait Décathlon à faire des emprunts plus élevés en externe.

 

Cet argent correspond au fruit de votre travail et vous devriez pouvoir en profiter.Cette somme est pour la CFDT  non suffisante car la précarité chez Décathlon est bien présente, surtout quand on sait que les actionnaires devraient se rétribuer cette année encore plus de 200 000 000€00 de dividende sur l'exercie 2012!(négociation sur ce sujet prévue en septembre aussi)

 

La CFDT, appuyée par la CGT a proposé 5 000€00, suivie par les autres organisations syndicales, avec une demande supplémentaire de prise en charge des frais de gestion des dossiers.

 

La somme de 5 000€00 net de prélèvements sociaux a été acceptée,  sans la prise en charge des frais de dossiers.

 

Cet accord sera applicable aprés la consultation du CCE en date du 19 septembre.

 

contact: cfdtdecathlon@hotmail.fr

 


Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 18:35

La négociation du nouvel accord sur le travail de nuit a permis de

fixer de nouvelles règles et des majorations salariales, proposées dansun premier temps par la CFDT et suivies par la CFTC.

 

Ce  dialogue  entre  les  partenaires  sociaux  a  inscrit  noir  sur blanc les avancées suivantes : 

 

# une revalorisation du travail de nuit de 21h à 6h  avec la fin des paliers 15 à 25% = +25% ; 

 

# une revalorisation encore plus marqe pour les horaires de nuit du WE (samedi 0h00 au lundi 6h00), puisque l'équilibre vie professionnelle/vie privée est ébranlé = +35% ; 

 

# la reconnaissance du volontariat, Cette plage horaire ne peut en aucun cas être imposée sauf modification du contrat de travail par avenant. Vous devez rester vigilants et garder en tête qu’un salarié est dans son droit s’il refuse de signer un avenant. 

 

#  l'attribution dun repos compensateur à hauteur de 10% du temps detravail de nuit. 

 

 

 

L CFD n compte   pas   sendormi su ces 

améliorations. 

 

 

 

Après un premier bilan, la CFDT constate que les termes de laccord ne sont pas tous respectés, notamment en ce qui concerne linformation des salariés sur l’impact du travail de nuit sur la santé, 

l’affichage etc. 

 

 

 

 

une représentante syndicale, interviendra à ce propos lors du comité central dentreprise  (CCE) qui aura lieu en septembre. 


 

- Les salariés en CDI peuvent refuser de travailler la nuit sans êtresanctionnés s l’instant où il n’ypas de clause ou d’avenant signé à leur contrat de travail qui évoque le travail de nuit.


 - Ces mêmes salariés ne sont pas dans l’obligation d’accepter un avenant à leur contrat de travail pour travailler la nuit !

 

- Attention aux nouveaux salariés embaucs, si leur contrat de travail comporte une clause de travail de nuit, ils sont tenus deffectuer cethoraire à la demande de l’employeur.

 

- Chaque trimestre, les salariés doivent recevoir un récapitulatif des heures de nuit effectuées etdes repos compensateurs acquis et pris sur cette période. Ce récapitulatif doit êtrejoint au bulletin de paie.

 

 

pour toute information: cfdtdecathlon@hotmail.fr

 

 

 



 

 

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 11:31


comme vous le savez tous et suite aux dernier message de la Direction générale, faites des propositions  pour faire des économies: une des bonnes idées est la modification de votre
rémunération!


 


baisse du pourvoir d'achat, ça,  c'est fait!!!!(regardez votre builletin de salaire la ligne est supprimée)


 

1988126



 


quand on sait que ce nouveau service ne peut que progresser et aprés vous avoir demandé de promouvoir ce mode d'achat pour les clients,  on nous supprime un interessement: il fallait
y penser,  rassurer vous la Direction est la pour ça!


 


réagissez: cfdtdecathlon@hotmail.fr

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 20:04

pour répondre à vos questions, à ce jour et malgré notre demande, la Direction n'a toujours pas souhaité proposé une date de rencontre avec les partenaires sociaux pour convenir des modalités du débloquage.

 

est ce que vous aurez la possibilité de débloquer jusqu'à 20 000€00? à suivre.

 

nous vous tiendrons informé sur ce sujet dés que la Direction aura pris la peine de fixer une date de négociation.

 

cfdtdecathlon@hotmail.fr

 

 

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 17:51

Vous nous remontez souvent ce problème,  où la Direction cherche en fait à vous faire culpabiliser sur vos compétences et donc vous destabiliser.

 

Ce problème commence souvent aprés un entretrien mensuel où vous avez exprimé votre "fatigue" ou un problème d'organisation, un souhait de ne plus être mobile et surtout un problème à pouvoir lier votre vie personnelle et professionnelle.

 

La "sanction" est souvent trés simple et rapide: vous surcharger de travail,  pour un employé une "liste de course", un cadre,  le refus d'avoir des moyens humains(recrutement non validé par votre Directeur).

 

La Statégie est trés simple: vous user physiquement et moralement!

 

n'attendez pas d'être au bout du rouleau: cfdtdecathlon@hotmail.fr

 

obligation-securite.jpg

 

L’employeur, tenu d’une obligation de sécurité de résultat en matière de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs dans l’entreprise, doit en assurer l’effectivité.

La Cour de cassation a considéré qu’ayant relevé que le volume anormal de travail imposé au salarié pendant près de trois ans avait participé de façon déterminante à son inaptitude consécutive à un accident du travail, et ainsi caractérisé un manquement de l’employeur à son obligation de sécurité de résultat, la Cour d’appel de Paris en a exactement déduit, quand bien même le salarié n’invoquait pas un manquement de l’employeur à son obligation de reclassement, que le licenciement du salarié était dépourvu de cause réelle et sérieuse.

Cass. soc. 29 mai 2013 n° 12-18485

Ayant relevé que l’employeur, tenu d’une obligation de sécurité de résultat, imposait à la salariée, en dépit de ses multiples plaintes, des horaires de travail importants ne lui permettant plus de disposer du repos légal hebdomadaire et de nature à compromettre sa santé, la Cour d’appel de Versailles en a justement déduit que de tels manquements étaient d’une gravité suffisante pour justifier la prise d’acte de la rupture du contrat à ses torts par la salariée.

Cass. soc. , 28 mai 2013 n° 12-12862


Éric ROCHEBLAVE
Spécialiste en Droit du Travail et Droit de la Sécurité Sociale

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 14:30

Les techniques de destabilisations peuvent être diverses comme vous avez pu le voir.

 

si vous estimez ou avez la connaissance de ce type de situation, ex cadre qui se voit réduit aux taches de vendeurs, manutention, suppression de mission alors que vous êtes au rdv, le but est trés simple, vous faire "craquer" et obtenir de votre part une demission ou licenciement pour abandon de poste "négocié", trés fréquent chez decathlon...

 

contactez nous: cfdtdecathlon@hotmail.fr

 

Cass. soc. 30 mai 2013 n° 12-16614 :

 

Madame X… qui occupait le poste de directrice de A… s’est vue proposer, dans le cadre de la réorganisation des services, des fonctions de chargée de mission pour le management de projets, la prise en charge de dossiers associatifs et l’inscription territoriale de l’association sur le territoire de Dieppe, son poste étant intégré dans l’équipe de direction de B…, avec le maintien d’un lien de collaboration avec les directeurs de l’association et le direction générale ; ces nouvelles fonctions entraînaient une diminution des responsabilités administratives, financières et de gestion en ressources humaines afférentes au poste de directrice de A…

Madame X… a saisi la juridiction prud’homale d’une demande aux fins de résiliation judiciaire de son contrat de travail et de paiement d’indemnités.

La Cour d’appel de Rouen a jugé que l’employeur a manqué à ses obligations contractuelles en tentant d’imposer à Madame X… une modification de son contrat de travail qui n’était fondée sur aucune cause réelle et sérieuse ; qu’il convient donc de prononcer la résiliation du contrat de travail aux torts de l’employeur.

La Cour de cassation a considéré qu’ayant relevé que la salariée, qui occupait jusqu’alors un poste de directrice de service, s’était vu proposer des fonctions de chargée de mission pour le management de projets, la prise en charge de dossiers associatifs et l’inscription territoriale de l’association, la Cour d’appel de Rouen, qui a constaté que ces nouvelles fonctions entraînaient une diminution des responsabilités de la salariée tant dans le domaine administratif et financier que dans celui de la gestion des ressources humaines, a pu en déduire l’existence d’une modification de son contrat de travail.

 


Éric ROCHEBLAVE
Avocat au Barreau de Montpellier
Spécialiste en Droit du Travail et Droit de la Sécurité Sociale


Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 19:33

Ce mois de juillet, 2 dates sont prévues pour renégocier le contrat cadre, qui , dans l'état actuel n'est avantageux que pour l'entreprise:

 

- productivité faussée (les cadres doivent se déclarer maximum 35H00/semaine, mais en font beaucoup plus...)

- surcharge de travail

- autonomie très limitée

- aucune heures supplémentaire payée (sauf devant les prud'hommes)

 

nous vous tiendrons informé de cette négociation.

 

cfdtdecathlon@hotmail.fr


 

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 08:45

Actuellement Decathlon se fait régulièrement condamner par rapport à ce contrat et se voit l'obligation de payer aux cadres qui ont saisi le tribunal des heures supplémentaires.

 

A l'initiative de la CFDT, ces diverses procédures démontrent que ce contrat ne serait pas adpaté à la population des responsables de rayons qui n'ont pas une réelle autonomie au quotidien dans leur travail.(planning,  choix de gamme, recrutement, manutention, passage en caisse, vente,...)

 

Ce contrat que la Direction a souhaité depuis 2002 et qui est toujours validé par le syndicat CFTC (confederation francaise des travailleurs chretiens) permet toujours pour l'instant à l'entreprise de pouvoir "essorer" les cadres et surtout autorise l'entreprise à faire aux cadres des journées dépassant les 10H00/jour, ces derniers ne pouvant en plus  respecter systématiquement les 11H00 de coupure quotidien.

 

Le second avantage permet à Decathlon de ne pas remplacer systématiquement des absences ou augmentation de base horaire des vendeurs : c'est le cadre qui comblera sans en avoir le choix ce manque d'employés.

 

si vous souhaitez en savoir plus, contactez nous: cfdtdecathlon@hotmail.fr

 

 

Repost 0
Published by cfdtdecathlon - dans TRACTS
commenter cet article