Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 13:03

 

Les modalités d’application du « RSA jeunes » ont été présentées le 25 mai. La CFDT n’en démord pas : les conditions d’accessibilité sont trop restrictives…

 

En septembre prochain, le RSA sera étendu aux 18-25 ans : 160 000 personnes, dont 120 000 qui ont un emploi, y auront droit.

 

Le RSA « socle », d’environ 460 € pour une personne seule, sera versé aux personnes sans emploi lorsqu’elles auront épuisé leurs droits à l’assurance-chômage, tandis que le RSA « complément » s’ajoutera aux bas revenus.

 

3 200 heures en trois ans  

 

L’ouverture des droits ne se fera qu’à certaines conditions : avoir travaillé l’équivalent de deux ans à temps plein au cours des trois dernières années, soit 3 200 heures. « Cela ne nous convient pas, car beaucoup seront exclus de ce dispositif, explique Thiébaut Weber, Secrétaire Confédéral, chargé des jeunes.

 

 

Chez  Décathlon qui compte, on le sait, de très nombreux jeunes employés en CDD, à temps partiel ou en Intérim. Effectivement, ils ont peut être droit au RSA !

 

Au-delà du travail des équipes, chaque adhérent peut également promouvoir cette opération autour de lui, vers ses proches.

 

N’hésitez donc pas à consulter le site de la CFDT : www.cfdt.fr

http://www.cfdt.fr/rewrite/article/26916/les-actualites/emploi---travail/il-faut-rendre-le--rsa-jeunes--reellement-accessible-!.htm?idRubrique=8962

   

Vous avez moins de 25 ans, mais vous ne remplissez pas les conditions trop restrictives d’accès au RSA jeunes ?

La CFDT peut accompagner dans votre démarche.

Contactez  la Confédération à cette  adresse : jeunes@cfdt.fr

 

RSA : le nombre de bénéficiaires stagne

 

Le nombre de bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active a stagné en mars, à 1,76 million, Ce revenu se décline en un RSA de base, dit "RSA socle", qui remplace le RMI, et un "RSA complément d'activité", versé en complément d'un faible revenu, sans limite de durée.

En mars, 1,144 million de foyers ont perçu uniquement le "RSA socle", soit environ 12.000 personnes de plus qu'en février, mais le nombre de personnes touchant le "RSA complément" a baissé, à 614.000 personnes (contre 626.000).

La hausse du "RSA socle" et la baisse du "RSA complément" s'expliquent notamment par la crise, a-t-on estimé au ministère. Avec la hausse du chômage, le "RSA complément" est moins nécessaire que la partie qui revient aux gens qui n'ont pas du tout de revenus (le "RSA socle").

 

Le gouvernement a reconnu aussi que le nombre d'allocataires n'était pas aussi élevé à cause d'un manque d'information sur le RSA. Cela dit le rythme de montée en charge est comparable à celui du RMI créé en 1988.

 

Un premier bilan de la prestation sera fait fin juin. Pour la deuxième année du RSA, un vrai travail reste à mener sur les dispositifs d'insertion prévus pour aider les allocataires dans leur recherche d'emploi, a-t-on indiqué de même source.

 

Le RSA ne supprime pas les autres aides. C’est un complément de revenus : ce sont les revenus du foyer et la composition de la famille qui déterminent les revenus.

Pour en savoir plus : www.caf.fr

 

 

 

 

 

Repost 0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 17:15

RETRAITES

UN MAUVAIS COUP POUR

TOUTES LES GÉNÉRATIONS !

 Le projet de réforme des retraites du gouvernement fait peser la quasi-totalité des

efforts sur les salariés. Il n’assure pas l’avenir du financement des retraites au-delà

de 2018. Il fait l’impasse sur la situation de l’emploi, notamment des jeunes, alors

qu’elle conditionne fortement l’avenir des régimes de retraite. Bref, il est loin de

répondre aux exigences de la CFDT : assurer la pérennité des retraites tout en

réduisant les inégalités.

UN PROJET DE RÉFORME INJUSTE...

• 85% de l’effort financier est demandé aux salariés : recul de l’âge légal de

départ à la retraite de 60 à 62 ans d’ici 2016 et augmentation des cotisations

des fonctionnaires.

• La contribution supplémentaire sur les hauts revenus et les revenus du

capital n’est, elle, que symbolique.

• Le relèvement brutal de l’âge de la retraite pénalise ceux qui ont

commencé à travailler jeunes et ceux et celles (30% des femmes) qui ont eu

des carrières discontinues et devront attendre 67 ans pour bénéficier d’une

retraite à taux plein.

• Les inégalités qui frappent les poly-pensionnés, les carrières accidentées

et les femmes vont se creuser au lieu d’être réduites.

• La pénibilité n’est reconnue qu’au travers de critères individuels et

médicaux. Aucune réponse n’est apportée aux salariés exposés à des

risques professionnels.

.../...

mobilisation

LE 24 JUIN

… ET À COURT TERME

• Alors que la situation de l’emploi conditionne en grande partie l’avenir des

retraites, aucune réponse n’est apportée par le gouvernement en particulier

pour l’emploi des jeunes, des seniors et pour garantir aux femmes des parcours

professionnels équivalents aux hommes.

• L’équilibre financier à l’horizon 2018 n’est assuré qu’en transférant des coûts

vers l’assurance-chômage et les caisses de maladie et d’invalidité.

• En utilisant le Fonds de réserve des retraites pour financer aujourd’hui les

déficits dûs à la crise, le gouvernement dilapide des ressources destinées à faire

face au choc du papy-boom à partir de 2020. Il prépare ainsi de nouveaux

déficits, avec la perspective de nouvelles réformes pénalisant à nouveau un peu

plus les salariés.

LA CFDT VEUT UNE AUTRE RÉFORME

La CFDT revendique :

• une réforme juste, c'est-à-dire équitable quant aux efforts qu’elle appelle et

permettant de mieux prendre en compte les parcours professionnels en

réduisant les inégalités ;

• une réforme qui assure la pérennité du système de retraite par répartition ;

• une réforme qui permette d’assurer la confiance des salariés, en particulier

des jeunes, dans leur régime de retraite.

Pour peser en faveur d’un autre projet de réforme des retraites,

la CFDT, aux côtés des autres organisations syndicales, appelle

à la mobilisation de tous le jeudi 24 juin !

 

www.cfdt.fr                  cfdtdecathlon@hotmail.fr

RENDEZ-VOUS :

RETRAITES

UN MAUVAIS COUP POUR

TOUTES LES GÉNÉRATIONS !

mobilisation

LE 24 JUIN

Repost 0