Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 09:53

Dans cette rubrique, des témoignages* de salariés de Décathlon sur ce qui leur est arrivé dans l'entreprise.Si vous aussi vous souhaitez vous exprimer de manière anonyme, contactez-nous!
 

(*pour des raisons de confidentialité et de protection des individus, les prénoms et noms seront volontairement changés.les messages sont recopiés à l'identique)

 

si vous aussi en avez marre d'être pris pour un salarié "jetable", contactez nous et afin de vous faire respecter, syndiquez vous (cfdtdecathlon@hotmail.com):

L'EID ou EAD (entretien individuel), un réel moment d'échange où l'on peut être aidé par son supérieur ou un moment où tout est fait pour culpabiliser?

si certains s'épanouissent,  d'autres vivent l'enfer. le fichier les "NINI " que nous avons déjà dénoncé reflète quand même assez la réalité...: 

 

Travailler en permanence dans le stress, on finit par le payer.

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

 

Ci -dessous un nouveau témoignage (parmi d'autres...)où un salarié s'est vu du jour au lendemain "expulsé" de l'entreprise à la demande d'un Directeur peu scrupuleux. La personne a adressé ce message à la Direction générale, qui préfère rester comme toujours muette et ne souhaite pas répondre: cela doit s'appeler le fameux "courage managérial..."

 

Je me permets de vous envoyer ce mail aujourd'hui pour remercier et dire au revoir à beaucoup de décathloniens mais également pour partager mon ressenti et vous alerter. J’aurais aimé le faire en face à face, mais la situation a été compliquée pour moi ces dernières semaines. 

Je suis entré dans l'entreprise en juin 2016 dans le magasin ..... J’y ai passé plusieurs mois avec des personnes qui m’ont apporté beaucoup et qui se reconnaîtront. J’ai eu la chance d’évoluer ensuite en tant que responsable de rayon sur le magasin de ... en Juin 2019. 

J’étais fier de cette évolution et amoureux de l’entreprise, j'ai mis toutes les chances de mon côté et je me projetais à long terme chez Decathlon.

J’ai accepté plusieurs missions et relevé plusieurs défis avec des valeurs qui me parlaient. Des missions comme celle mon métier de Leader mais aussi celle de Merchandiser pour la marque de Wakeboard, ainsi que celle de leader dynamisme commercial sur le magasin de .....

Confiant sur l'avancée de mon parcours, confiant envers mon leader, j'avais également conscience de mes forces et de mes axes de progrès pour mener à bien et rayonner sur mon métier et sur les suivants. Un vrai plan de développement que je connaissais et pour lequel je voulais simplement qu'on m’accompagne pour grandir et avancer encore. J’avais pour ambition de suivre le parcours "classique" pour réussir à intégrer à moyen terme l'équipe d'un de mes sports passion : Wakeboard, surf ou ski. Au-delà de la passion de ces sports, j'ai la passion des clients, de mes équipes et des produits de l'enseigne (ce qui explique pourquoi je me projetais autant). 

Cependant, en décembre 2020 lors de mon EAA, mon directeur de magasin m'a subitement demandé de réfléchir à un projet en externe. Il ne m’a pas laissé digérer la nouvelle que déjà, dans les quelques minutes qui ont suivies cette annonce, il m’a affirmé (uniquement à l’oral évidemment) : 

"Il y a 6 mois pour moi  c'était non pour le poste de directeur, je ne te vois pas. Aujourd’hui c'est non également, et dans 6 mois ? Je ne suis pas sûre que cela va changer. Alors tu sais quoi, on se laisse 6 mois ? Allez va pour 6 mois, pas un de plus, ensuite il faudra que tu quittes l’entreprise." 

Je n'avais jamais encore évoqué de timing pour une évolution et j'avais la conviction que du haut de mes 29 ans, j'avais encore quelques années devant moi pour apprendre à nouveau sur des métiers tels que RR + missions exploitations / DMF… Pour devenir meilleur en travaillant mes axes de progrès et être un directeur digne de nos magasins. Je voulais du temps et un vrai accompagnement.

Je n'ai jamais compris le pourquoi du comment, sachant que depuis le début de mon poste de responsable, j'ai voulu travailler et animer mon équipe sur 3 axes qui me semblaient très importants : le commerce, le linéaire et l’humain.

Cela à semble t'il fonctionné d’après les retours des collaborateurs de mon équipe (retours disponible à l’écrit).

Les résultats économiques également. Les feed-back de mes collègues aussi.

Au vu de mon investissement, de ma motivation, de ce que j'ai donné à l'entreprise, je trouve cela scandaleux- que l’on ne me justifie jamais vraiment cette décision par de vraies raisons . Qu’on se contente de décider de me mettre dehors car je n’ai pas le charisme ou la  personnalité.

Ce même directeur ne s’est pas arrêté ici mais s’est également ensuite vanté auprès d'autres collaborateurs que c'était lui « grâce à lui » que je partais ou s’est contenté de répondre à mon équipe (blessée par mon départ) « qu’ils n'avaient pas eu de "PATRON" depuis un long moment ».

C’est sympa de valoriser mon travail et mon investissement de cette manière merci !

Tout ça dans mon dos pendant mes vacances où évidemment je suis resté joignable malgré tout cela et alors que j'avais déjà démissionné.

Je ne reconnais pas la politique Decathlon, et je ne pense vraiment pas que ça soit le comportement d'un directeur qui normalement doit véhiculer l'image d'une entreprise dite HUMAINE !

J'ai donc quitté l'entreprise le 27 mars 2021 suite à plusieurs semaines d’arrêt où un médecin m’a déclaré en burn-out. 

Depuis mon départ précipité en arrêt maladie, aucun retour ne m’a été fait, aucun e-mail, message ou appel pour prendre des nouvelles ou simplement vérifier que mon départ s’est fait dans de bonnes conditions (solde tout compte, affaires à récupérer : Rien)

Je regrette le décathlon que j’ai connu il y a plusieurs années. celui qui m’a donné envie de me donner à 100000% pour cette enseigne et les gens avec qui on y travaille.

J’avance de mon côté avec un nouveau projet et de nouvelles responsabilités. Je voulais dire à mon équipe et à ceux qui se reconnaîtront MERCI. Je garderai un super souvenir de beaucoup de personnes qui ont croisé mon chemin et je leur souhaite une belle continuation.

Pour les autres j’espère que l’entreprise saura s’alerter car cela me fait peur pour les prochains qui passeront par là...

Je suis disponible pour échanger à ce sujet, et j'ai des documents en ma possession si vous souhaitez en savoir plus (EEA , EID, RETOURS COLLABORATEURS…).

Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 13:24

L’entreprise n’est pas épargnée contrairement à ce que l’on peut penser et cela ne touche pas que les cadres, mais aussi et de plus en plus les employés (vendeurs/ses, hôtes/ses,…).

Cet épuisement professionnel,  peut être causé par l’investissement de la personne,  qui ne souhaite pas décevoir sur les différentes « missions » qui lui sont confiées,  c’est pour cela que vous devez être vigilants  lorsque vous acceptez des tâches supplémentaires.

N’hésitez pas à poser vos conditions : les moyens dont vous avez besoin, avoir du temps pour faire qu’une seule « mission » à la fois, la rémunération dés la prise de fonction afin de ne pas avoir de déception en fin d’année et éviter de cumuler trop de tâches même si vous vous sentez au départ pouvoir les réaliser.

Le métier unique que veut l’entreprise, risque encore plus d’augmenter ce phénomène car personne n’est à l’abri, et cela n’arrive pas qu’aux autres.

Ci-dessous, vous pourrez regarder une vidéo de l'I.N.R.S (institut national de recherche et de sécurité) qui résume comment cela peut arriver:

cliquez sur le lien: Un peu de stress ça ne fait pas de mal...

 

Travailler en permanence dans le stress, on finit par le payer.

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 09:56

Decathlon (Groupe Mulliez) est parmi les entreprises qui continuent à enregistrer une progression de leurs bénéfices. L’entreprise a versé à ses actionnaires 300 millions de dividendes en 2020.

Malgré cette santé presque insolente dans le contexte que nous connaissons et l’appel général à la solidarité, Decathlon profite des aides de l’État mais refuse « pour raisons économiques » de compenser la perte de salaire (16%) des travailleurs placés en activité partielle.

Le salaire de ces travailleurs est très proche du SMIC dans la grande majorité des cas et le coût du maintien des salaires serait d’environ 400 000 euros pour l’entreprise sur le mois de février, un engagement financer moindre en comparaison avec les dividendes versés aux actionnaires.

L’entreprise ne subit pas de pertes, ses ventes en ligne sont en très large progression et permettent de maintenir un équilibre solide grâce aux efforts des salariés, depuis de nombreux mois, avec des conditions de travail difficiles.

Pour la CFDT, Decathlon atteint les limites de l’optimisation financière  en fragilisant la situation des salariés et doit revenir sur sa décision.  

CFDT DECATHLON Page 2

 

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2021 4 14 /01 /janvier /2021 09:18

-Tentative de nous prendre nos congés dès le premier confinement,

- blocage de nos économies

-une première réouverture catastrophique en sous effectif pour tous

- des techniciens submergés par le coups de pouce sans anticipation de la part de l’entreprise

- le service Accueil caisse en surcharge de travail avec la mise en place du retrait sans contact et click and collect qui explose

- la Direction qui nous remercie de notre résilience, donc qui reconnaît qu’il y a eu une « souffrance «  au travail

- et pour finir 300 000 000€ que nos actionnaires prennent dans nos économies sans même un geste via une prime Macron pour nous remercier...

 

Cette année les Eaa seront de réels lieu d’échanges et peut être que nous aurons quand même une bonne surprise sur le salaire de janvier, et que nous aurons un signe de générosité parce qu’on est un collectif non...

 

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 14:11

 

Toute l'Equipe CFDT DECATHLON vous souhaite bonheur, une bonne santé et réussite dans tous vos projets.

Vous représenter, vous informer sur vos droits, vous soutenir ou vous assister restent nos priorités pour cette nouvelle année.

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 10:44
Comme la CFDT le craignait au printemps dernier, les actionnaires familiaux n’ont pas vraiment renoncés à se rémunérer..;
La décision a été prise la semaine dernière et, comme d’habitude , personne ne communiquera dessus !
Y compris ceux qui se disent toujours à vos côtés ou ceux qui se prétendent implantés partout ... pourquoi contribuent-ils a vous faire des cachoteries ...
Chers collègues, chers élus SNAD et CFTC, chers DM, RR, la CFDT vous informe (même si certains jouent contre nous toute l’année...on n’est pas rancunier)
Et c’est donc 300 millions d’euros que se verseront nos actionnaires familiaux en guise de rémunération sur l’année 2019 !!
 

 

 
🔹 combien allons-nous toucher nous qui sommes également « actionnaires » ?
_rien !_ _Car nous ne sommes pas de vrais actionnaires, contrairement à ce que l’on veut vous faire croire !
_Néanmoins nous étions bien « actionnaires » lorsqu’on nous a bloqué notre épargne pour l’imputer de près de 3%_
🔹 Pourquoi avoir renoncé aux dividendes au printemps dernier si c’est pour se verser 300M€ maintenant ?
_Car face au discours de notre ministre qui appelait à la responsabilité, il était difficile de toucher des aides de l’Etat pour financer l’activité partielle et de l’autre côté se rémunérer si largement
_La stratégie était donc de le faire en toute discrétion 6 mois plus tard et en piochant dans le fond de réserves destiné habituellement à faire face à des difficultés plutôt que venir enrichir ses actionnaires..._
🔹 Pourquoi certains collègues nous disaient qu’il fallait accepter le blocage de notre épargne pour jouer collectif ?
_Car le storytelling de Decat est bien huilé...Avec la connivence des élus CFTC et UNSA-SNAD qui sont relais actionnariat ou au conseil de surveillance.
Où sont-ils pour nous donner ce type d’info ???
Imaginez une année 2020 sans la CFDT ( les CP de mars, le port du masque, les infos sur l’AP et les personnes vulnérables)
C’est ce qui a bien failli se passer alors plus que jamais on compte sur vous pour nous aider à continuer notre travail dans votre seul intérêt, contrairement à d’autres qui sont là pour le leur ...
Il n’est pas trop tard pour trouver le bon syndicat et en changer quand on n’accepte pas ce genre de pratique et de connivence qui vont à l’encontre des collègues qui ont donné leur confiance !
A bons entendeurs.
Pour conclure, la direction générale de Decathlon qui n’est pas décisionnaire sur le sujet, nous a assuré qu’il n’y aurait pas de conséquence sur les projets d’investissement et le « plan de vol » de 2021. Que cet argent devrait servir aussi à aider d’autres entreprises de la galaxie Mulliez...
Maintenant vous savez pour quoi et pour qui vous vous êtes battus depuis le mois de Mai...
C est pas la boîte qu’il fallait sauver mais la rémunération des actionnaires familiaux !
Maintenant c’est clair, vous savez a qui profite votre investissement, vous qui donnez tout....
On a besoin de représentants dans certaines régions pour ne plus laisser les autres qui ne font rien nous faire avoir !!!!!
 
Rejoignez le collectif CFDT pour dire STOP !
 

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 09:37

Chaque année, 219 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles commises par leur partenaire ancien ou actuel.


• La lutte contre les violences faites aux femmes, dans et hors de l’entreprise, est un seul et même combat. La CFDT le mène aux côtés des associations et sur les lieux de travail.

La crise sanitaire ne doit pas faire oublier la lutte contre les violences conjugales. Cette année, pas de manifestation le 25 novembre, mais une mobilisation de l’ensemble de la CFDT sur les réseaux sociaux et un appel à la vigilance rendue plus nécessaire encore par le confinement.

C'est bien au quotidien que la CFDT œuvre contre toutes ces violences faites aux femmes au travail.

Malheureusement Decathlon fait aussi parti de ces entreprises où être une femme, et en plus avec des responsabilités doit se mériter...

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 09:04

Faire une demande de RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) est une démarche individuelle.

LA RQTH, À QUOI ÇA SERT ? Bénéficier des dispositifs prévus par les accords d’entreprise agréés et signés par les partenaires sociaux. • Accéder à l’emploi, à la formation et protéger sa vie professionnelle. • Accéder à des aides personnalisées dans une perspective de retour ou de maintien dans l’emploi : aide pour l’aménagement d’une voiture adaptée à votre handicap, aide au déménagement… • Bénéficier d’un accès aménagé à des concours et emplois de la fonction publique. • Permettre l’accès à certaines formations, un aménagement de poste ou d’horaires adaptés, l’achat de matériel, etc.

5 ÉTAPES POUR OBTENIR UNE RQTH :

La Commission départementale d’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) statue sur les demandes de Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Elle siège au sein de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) dont dépend le domicile principal de la personne.

1. RÉFLÉCHIR À SES PATHOLOGIES Recenser l’ensemble de ses pathologies et leur impact sur l’activité professionnelle et la vie sociale. Regrouper ses certificats médicaux en rapport avec la demande.

2. DE QUELLES AIDES PENSEZ-VOUS AVOIR BESOIN ? Pour être efficace, il est impératif d’exprimer clairement vos attentes et vos besoins (page 4 : projet de vie) : Souhaitez-vous une carte spécifique, aide financière, humaine ou animalière, une formation, une aide aux transports, une orientation en établissement médicosocial ou encore un aménagement de votre logement…

3. PRÉPARER SES DOCUMENTS • Télécharger sur le site de la MDPH du département de votre domicile le formulaire unique de demande (8 pages) Cerfa n° 13788*01 et le certificat médical destiné au médecin du travail. • Demander à votre médecin traitant et/ou par le médecin spécialiste de votre pathologie un certificat médical décrivant la pathologie.

4. RENSEIGNER LE FORMULAIRE DE DEMANDE UNIQUE • Le projet de vie (en page 4 du formulaire) : il doit comporter une présentation de l’histoire de votre handicap, ses répercussions sur votre vie, les aides (humaines et techniques) dont vous avez besoin et exposer votre projet tant personnel que professionnel (exemple « continuer de travailler en milieu ordinaire de travail avec des adaptations de poste »). • Postez votre dossier en recommandé avec accusé de réception, à la MDPH et demandez un récépissé d’enregistrement de votre dossier (que vous pourrez remettre éventuellement à votre employeur).

5. À RÉCEPTION DE LA NOTIFICATION Vous allez recevoir une notification de la décision de la CDAPH. Vous pouvez en transmettre une copie à votre médecin traitant, médecin du travail et, si vous le souhaitez, à votre employeur (sous réserve de l’engagement de l’employeur et de la politique du handicap au sein de l’entreprise).

Enfin, contrairement aux idées reçues, majoritairement l'handicap ne se voit pas et notre travail en magasin aussi comme en entrepôt est très physique: d'ailleurs, lorsque vous signalez votre problème de dos, une douleur au bras,... votre responsable vous répond trop souvent "fait une RQTH et on t'adaptera le poste..." alors que l'entreprise devrait travailler sur de la prévention des accidents...

Faire une RQTH est un réel atout, notamment pour conserver son emploi!

La CFDT peut vous aider et vous accompagner dans cette démarche.

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2020 1 05 /10 /octobre /2020 08:30

Le Story telling, vous connaissez ? C'est une formation chez Decathlon où les stagiaires apprennent à raconter des histoires...

C'est comme ça que de beaux parleurs vont pouvoir s'exprimer face à leur auditoire pour captiver, mais surtout faire engager les troupes dans une direction bien précise.

Nous vous rassurons,  ce type de formation n'est pas disponible pour les employés mais bien réservée à certains cadres, qui parfois vous raconteront pourquoi il faut être unis et donc être encore plus polyvalents, et que des bruits de couloirs se propagent sur vous disant que vous n'êtes plus comme avant, que votre équipe est déçue de vous...

Tout un programme, et d'ailleurs, nous avons pu voir encore dernièrement notre nouveau Directeur Général accompagné d'un co-leader (c'est quoi déjà comme métier ??...) dans une belle vidéo où vous êtes remerciés pour vos efforts, votre résilience,... mais qu'il ne faut rien lâcher et vous rappelle qu'il reste encore 3 mois pour finir l'année...

Y-a-t-il eu un moment des excuses, du fait de la baisse de l'effectif qui a dégradé fortement vos conditions de travail, un message pour rassurer qu'ils ne nous laisseront pas vivre de nouveau ces agressions et incivilités que nous subissons au quotidien ??? RIEN !!!

Alors Messieurs, au lieu de faire de beaux selfies, faites ce que vous dites : soyez bienveillants envers tous celles et ceux qui, au quotidien, depuis le déconfinement, ont souffert, soyez plus respectueux du travail fourni et exigez de vos Directeurs de vrais recrutements pour soulager les équipes mais aussi pouvoir réellement prendre le temps de servir nos clients car vous l'avez dit : plus de 50 000 000 € brut de résultat à fin août, avec 2 mois de fermeture...

définition de la résilience : 

  1. PHYSIQUE

Valeur caractérisant la résistance au choc d'un métal.

 

  1.  

PSYCH.

Capacité à surmonter les chocs traumatiques.

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 10:23

Vous pourrez lire ci dessous un article de la revue Challenge de Thiébault Dromard

lien de l'article:

cliquez ici

Decathlon France va perdre cette année plus de postes qu'Auchan

EXCLUSIF - En l’espace d’un an, Decathlon a perdu 1.738 postes soit environ 10% de l’effectif salarié des magasins en France. Cette hémorragie de l’emploi salarié est le fait de nombreux départs non remplacés qui permettent à l’enseigne de réaliser le même résultat que l’an dernier malgré une baisse du chiffre d’affaires.

Rien de telle qu'une petite vidéo pour remotiver les troupes en cette rentrée ! Arnaud Goquelin et Fabrice Lisardi, les deux directeurs généraux France de Decathlon ont pris la pause devant la caméra pour "remercier le personnel après cette période si difficile". Mais dans ce message, à usage strictement interne, les deux patrons ont aussi insisté sur un chiffre : "à fin août nos activités en magasin ont enregistré un résultat brut d'exploitation à 54 millions d'euros". Une vraie performance alors que plus de 300 magasins ont dû fermer le rideau du 15 mars au 11 mai. Si bien qu'à rythme constant, la filiale française est bien partie pour atteindre la centaine de millions d'euros de résultat, soit peu ou prou la même performance que l'an passé, malgré le Covid ! Et ce, alors que le chiffre d'affaires de l'enseigne devrait baisser d'environ 10%.

Comment l’enseigne sportive a-t-elle pu réaliser pareil exploit ? Certes le groupe a réduit ses frais généraux (publicité, promotion, déplacements ) d’environ 15%. Mais l’essentiel des efforts n’est pas là. En regardant de près le bilan social mensuel de Decathlon France, que Challenges s'est procuré, on mesure à quel point les ressources humaines ont été la clé du maintien du résultat du distributeur. D’importantes économies ont d’abord été réalisées pendant le confinement puisque les collaborateurs des magasins (à l’exception minoritaire des drives) ont été placés en chômage partiel et l’enseigne a fait le choix de ne pas compenser les salaires à 100%.

Absence de remplacement

Mais surtout, Decathlon a fait de très importantes économies sur la réduction de la masse salariale. Le tableau exhaustif de l’état des effectifs est très clair : au mois d’août 2020, les magasins Decathlon embauchaient 13.497 salariés contre 12.091 un an auparavant, soit 1.406 "équivalent temps plein" de moins qu’un an auparavant, ce qui représente 1.738 postes. Pour la direction, cette baisse importante de l’emploi "s’explique principalement par le contexte fluctuant et incertain lié à la crise sanitaire de la covid-19". 

es départs naturels sont aussi un élément. La direction les estime à environ "un par magasin, soit 325 pour la France". Au-delà des départs, c’est surtout l’absence de remplacement qui est criant. "La campagne de recrutement durant la période estivale fut moindre", doit reconnaître la direction qui donne l’exemple du mois d’août où près de 1.000 CDD de moins ont travaillé pour l’enseigne par rapport à 2019. C’est pas mieux pour les contrats en CDI : sur le mois d’août, 480 CDI ont quitté Decathlon qui n’en a embauché que 192.

Fermeture de magasins

"C’est un comble, car nous avons fait des croissances à deux chiffres depuis le début du confinement, nettement supérieures à 2019, avec des effectifs nettement moindre", pointe Sébastien Chauvin, délégué central de la CFDT, "la crise sanitaire permet à l’enseigne, qui gagne beaucoup d’argent de faire des économies, ce n’est acceptable".  "Il y a un vrai sujet social chez Decathlon, renchérit Pascal Mondou, délégué Unsa, c’est la raison pour laquelle nous avons demandé sur ce sujet une expertise de notre cabinet Explicite avant de prendre la parole". Contactée par Challenges sur ce sujet, la CFTC n'a pas répondu.

 

’enseigne a aussi procédé à la fermeture de cinq magasins non rentables sur les 66 magasins qui perdent de l’argent en France. Les sites de Leers, Nice, Epernay, Montesson et Aéroville (qui a été déplacé à Aulnay-sous-Bois) ont baissé le rideau, entrainant, inévitablement des départs, même si "la majeure partie des collaborateurs concernés ont poursuivi leur parcours professionnel dans le groupe", insiste la direction sans précision.  

100 millions de résultat net

Pour les partenaires sociaux, la position de la direction de Decathlon est intenable. "L’enseigne devrait gagner autant d'argent qu’en 2019 d'après la direction, grâce au chômage partiel et à la générosité de l’Etat d’une part et aux efforts de personnels à bout, car il manque 1.700 personnes pour faire le travail, s’énerve Sébastien Chauvin de la CFDT, Decathlon à la différence d’Auchan qui va également se séparer de 1.400 emplois, n’est pas en difficulté structurelle. Il ne faudrait pas que la crise sanitaire serve d'effet d'aubaine pour améliorer la seule rentabilité de l'entreprise."

 

 

adhérez et contactez nous : cfdtdecathlon@hotmail.fr

Rejoignez-nous sur le groupe Facebook :

Tu sais que tu as travaillé CHEZ Decathlon quand

 

Partager cet article
Repost0